Loi Pinel 2019

Retrouvez toutes les informations et les nouvelles conditions du dispositif de défiscalisation loi pinel 2019 sur le site officiel de l'investissement immobilier locatif.

Parmi les ajustements qui font partie de la loi de finance de 2019 et qui peuvent toujours affecter les propriétaires et les investisseurs de la loi Pinel, il y a ceux qui concernent les retenues à la source. En effet, les propriétaires se sont demandé comment le crédit d'impôt qu'ils utilisaient jusque-là s'était concrétisé grâce à la loi de Pinel. Enfin, il s'agit d'une avance de 60% de votre avantage fiscal, qui sera versée à partir du 15 janvier 2019. Le gouvernement souhaite une augmentation significative afin que les ménages concernés ne perdent pas leur pouvoir d'achat grâce à cette nouvelle mesure.

La réduction d’impôts concerne :
les logements nouvellement construits ;
les logements en état futur d’achèvement (dans les 30 mois à partir de l’ouverture du chantier) ;
les logements construits par l’acquéreur (achevés dans les 30 mois suivants l’obtention du permis de construire) ;
les logements anciens à refaire à neuf ;
les logements insalubres à réhabiliter ;
les locaux à transformer en logement.

La loi Pinel 2019 va plus loin que la précédente loi Duflot, qui offrait une réduction d’impôt de 18 % pour une durée unique de location de 9 ans. Depuis le 1er septembre 2014, le dispositif rénové permet aux acquéreurs de bénéficier d’un abattement fiscal de 12 % ou de 18 % du prix de revient de la location, s’ils s’engagent à louer le logement sur 6 ou 9 ans respectivement. Le propriétaire-bailleur a également la possibilité de prolonger le bail par tranche de 3 ans (jusqu’à 12 ans). Il obtient alors une réduction fiscale additionnelle, portant l’abattement à 21 % pour une durée de location totale de 12 ans.